Publié le Laisser un commentaire

Dans ma cuisine : Courge farcie au curry coco

J’aime créer des recettes et y aller au « pif », même si je sais que je n’invente probablement rien de nouveau ou d’extravagant. J’aime aussi essayer des nouveaux ingrédients, moins connus.

J’ai créé cette recette car je la trouvais réconfortante et en plus, on y retrouve un ingrédient typique de l’automne, qu’on cultive en abondance au Québec: la courge! Pour cette recette, il est possible d’utiliser pas mal n’importe quelle courge, en autant qu’elle soit de petit format. Il existe tellement de variété de courges à découvrir et il ne faut pas s’empêcher de faire une recette si on ne trouve pas un ingrédient : tout est substituable selon nos goûts et selon la disponibilité! Pour ma part, j’ai découvert la courge carnival et la courge poivrée. La chair de la courge Carnival est délicate et très peu sucrée; celle de la courge poivrée est plus sucrée. Dans les 2 cas, elles se marient parfaitement bien avec les saveurs du curry coco!

J’ai aussi essayé quelque chose de nouveau dans cette recette : les haricots romano. Encore une fois, il est possible de faire la recette avec une autre légumineuse, mais je dois vous dire que ce haricot apporte un petit quelque chose de réconfortant dans la recette. La fève est quand même de bonne grosseur, mais elle n’est pas trop pâteuse, comme certaines autres grosses fèves. P.S. Oui, sur les photos ce sont des pois chiches. Oui, mon « mommy brain » a fait en sorte d’oublier d’acheter des haricots Romano avant de faire la recette finale pour la prise de photos pour ce billet. Donc, j’ai fait la recette avec des pois chiches et c’était aussi vraiment bon! Morale de cette histoire : n’hésitez pas à substituer un ingrédient lorsque vous ne l’avez pas sous la main 😉 

DSC08805_Fotor

Ingrédients :

  • 2 petites courges (variété au choix), coupées en 2 et épépinées*
  • Un peu d’huile d’olive
  • 1 oignon, coupé en morceaux
  • 1 c. à soupe de poudre de cari
  • 1/2 c. à thé de canelle
  • 1/2 c. à thé de cumin en poudre
  • 1/2 c. à thé de coriandre en poudre
  • 1 c. à thé de gingembre frais, haché
  • 1 c. à soupe de pâte de tomates
  • 1 c. à soupe de sirop d’érable
  • 3 tomates, coupées en morceaux
  • 1 conserve de 400 ml de lait de coco séparée en 2 dans les quantités suivantes : 250 ml et 150 ml
  • 1 tasse d’eau de coco non sucrée
  • 1 tasse de riz basmati brun, sec
  • 1 conserve de 19 oz d’haricots Romano, égouttés et bien rincés
  • Environ 2 tasses de kale, coupé en morceaux
  • Sel & poivre, au goût
  • Sauce sriracha, au goût (à rajouter au moment de la manger, ou vous pouvez aussi en mettre directement dans le curry)

*Comme je n’aime pas couper les quantités de cannage (exemple prendre seulement la moitié d’une canne de lait de coco) je préfère faire une plus grosse quantité et conserver les restants au congélateur pour plus tard. Il y aurait assez de farce pour remplir 8 moitiés de courge; mais pour nous ça ferait trop! Si vous êtes une grosse famille ou si vous faites cette recette pour recevoir des invités, vous pouvez facilement ajouter 2 courges de plus, pour un total de 4!

DSC08821_Fotor

Préparation :

  • Préchauffer le four à 350 c
  • Huiler la chair des courges, saler & poivrer et mettre face vers le bas sur une plaque de cuisson, recouverte d’un tapis de silicone
  • Mettre au four pour 30 minutes
  • Pendant ce temps, faire cuire le riz et au lieu de mettre de l’eau, y mettre 1 tasse d’eau de coco et 1 tasse de lait de coco (cuire selon la méthode que vous utilisez habituellement)
  • Faire cuire les oignons dans un peu d’huile, jusqu’à ce qu’ils aient une belle coloration dorée
  • Ajouter la poudre de cari, la canelle, le cumin, la coriandre, le gingembre, la pâte de tomate et le sirop d’érable
  • Bien mélanger pour enrober les oignons du mélange d’épices, saler & poivrer
  • Ajouter les tomates, le kale et le restant de lait de coco
  • Laisser mijoter à feu environ 15 minutes
  • Ajouter le riz cuit et les haricots Romano, laisser mijoter encore 5-10 minutes, où jusqu’à ce que le 30 minutes de la cuisson des courges soit terminé
  • Farcir les moitiés de courge du mélange au curry coco et remettre au four pour un autre 15 minutes

DSC08827_Fotor

Pssst! Tu peux venir me rejoindre sur Facebook ou sur Instagram, où j’y partage mon quotidien régulièrement 🙂 

Publié le Laisser un commentaire

5 activités automnales à faire sur le Rive-Nord de Montréal

J’adore l’automne pour ses paysages magnifiquement colorés, pour sa température un peu plus fraîche (qui ici n’aime pas le sweater weather ?) et aussi pour son effet cocooning qui nous donne envie de cuisiner toute une journée ou de profiter d’un bon thé devant un film de fin de soirée. En contre-partie, nous sommes aussi une famille active et aimons faire des sorties familiales chaque année, au fil des saisons. Dans le billet d’aujourd’hui, je vous propose 5 activités familiales à faire cet automne sur la Rive-Nord de Montréal. Certaines sont de nouvelles activités que nous irons certainement essayer dans les prochaines semaines, alors que d’autres sont des activités que nous adorons reprendre année après année.

  1. Citrouilles et Sorcellerie à La Brouette à légumes

J’ai vu cet événement passer sur mon fil Facebook récemment et j’ai tout de suite eu envie d’aller y faire un tour! La Brouette à légumes est une ferme maraîchère située à Lanoraie dans Lanaudière. Elle vous invite sur son site pour participer à une foule d’activité, dont un labyrinthe dans un champ de maïs, des tours de tracteur et la rencontre avec un sorcier en forêt : gageons que cette expérience sera hors du commun! Le site sera ouvert au public les fin de semaine du 29-30 septembre 2018, 6-7-8 octobre 2018, 13-14 octobre 2018, 20-21 octobre 2018 et 27-28 octobre 2018, de 10h à 17h.

Les tarifs pour l’entrée sont de 8$ par adulte, 4$ par enfant et 20$ pour une famille de 4 (2 adultes et 2 enfants)

Pour plus d’infos, je vous laisse le lien de leur page Facebook. 

2. Parc Régional de la Rivière du Nord

Papa Grano et moi adorons aller marcher en nature. Nous avons visité ce parc régional à plusieurs reprises, dans le secteur St-Jérôme et à chaque fois nous y avons trouvé notre compte. Ce sont de beaux sentiers bien aménagés et faciles à utiliser (c’est un point à considérer avec des enfants!) Il y a aussi des sentiers aménagés à Prévost, quoique nous n’avons jamais fait cette portion du parc. Le décor est enchanteur avec un pont, un marais, des chutes et des arbres majestueux. De plus, il y a plusieurs aménagements avec des cabanes pour se reposer et des tables à pique-nique. Bref, c’est un emplacement à visiter, été comme hiver!

L’accès journalier au parc est gratuit pour les enfants de 0 à 5 ans et il y a un tarif préférentiel pour les résidents de St-Jérôme. De plus, des passes annuelles et saisonnières sont disponibles.

Voici le lien vers leur site web, pour plus d’informations. 

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_3b6b
Photo prise par moi au Parc Régional de la Rivière du Nord

3. Festival Frissons de Mascouche

Il s’agit d’un festival d’Halloween qui se tiendra du 25 au 28 octobre 2018 au Parc de Grand-Coteau à Mascouche. Pour l’occasion, les organisateurs décorent le parc de façon spectaculaire et il y a même des comédiens déguisés en toutes sortes d’épouvantes! C’est un événement qui est ouvert à toute la famille et qui n’est pas trop effrayant pour les enfants. C’est juste plaisant de se promener dans le parc et de se mettre dans l’ambiance de l’Halloween! De plus, en primeur cette année, il y aura un marché d’automne avec des exposants qui nous présenteront leurs produits aux couleurs de l’automne!

Allez jeter un coup d’oeil sur leur page Facebook

4. L’autocueillette de pommes chez Qui Sème Récolte

Il m’était inévitable de vous suggérer « d’aller aux pommes », puisqu’il s’agit d’une activité classique en automne! Cependant, j’avais envie de vous parler de cette entreprise située à Saint-Jean-de-Matha puisque je suis native de ce petit village et qu’il s’agit d’un petit verger très familial et chouette. Les propriétaires de Qui Sème Récolte ont d’abord commencé, il y a quelques années, avec la fabrication de mayonnaise de Cuisine Poirier. Ils se sont par la suite lancés dans la culture d’un verger, où ils offrent plusieurs variétés de pommes. Celles-ci sont cultivées avec une utilisation restreinte de pesticides (yé!). Sur place, vous pouvez aussi acheter toute sorte de produits dérivés de la pomme (cidre de glace, jus de pomme, tartes, etc.) Si vous êtes amateurs de Kombucha, il paraît qu’il est délicieux et c’est une nouveauté de cette année!

L’autocueillette se fait tous les samedis de 10h à 17h. La boutique est ouverte du jeudi au dimanche de 10h à 17h. Les sacs de 7-8 lbs sont à 12$ et la sacs de 10-12 lbs sont à 15$.

Tous les détails ici, sur leur page Facebook!

apple apple tree apples branch
Photo by Tom Swinnen on Pexels.com

5. Aller se balader à l’Île-des-Moulins à Terrebonne

Je sais que cet endroit est assez populaire et bien connu de tous, mais je considère qu’il s’agit d’un endroit vraiment plaisant à visiter en toute saison! En automne, on est facilement charmé par les couleurs dans les arbres. Le parc est vaste et agrémenté de quelques bâtiments d’époque. De plus, il est facilement accessible via les pistes cyclables de Terrebonne. Pourquoi pas en profiter pour faire une sortie à vélo et s’arrêter pour un pique-nique à l’Île-des-Moulins ? Il y a aussi le Bâtiment B, qui est un petit resto-pub localisé directement au coeur du parc. Il est agrémenté d’une jolie terrasse, bordée par la rivière des Milles-îles. Bref, il s’agit d’une activité toute simple, gratuite et qui nous permet de profiter de la nature, tout en étant à proximité de la ville!

Pour plus d’infos, c’est ici.

Et toi, c’est quoi tes activités chouchoux à l’automne ?

•••

Partagez avec vos ami.e.s et venez me rejoindre sur Facebook et Instagram @Andréanne maman grano !

Crédit photo à la une : Photo by Greg Shield on Unsplash

Publié le Laisser un commentaire

Cigares au chou végés

Cette semaine, j’avais envie de manger du comfort food. L’automne arrive à grands pas (oui, malgré cette chaleur étouffante) et ça m’a rappelé à quel point j’aimais les cigares au chou lorsque j’étais petite. Naturellement, dans la recette originale, on y retrouve de la viande hachée. J’ai donc fouiner un peu sur les z’interwebs en quête d’une version végé – mais pas moins délicieuse – et j’ai trouvé une recette à base de lentilles et quinoa, que j’ai quand même décidé de « pimper » à mon tour! Pour la recette originale (en anglais) c’est par ici.

Vous remarquerez au fil de mes recettes partagées que je ne met pas, ou très rarement, des oignons et de l’ail; c’est simplement parce que Papa Grano et moi n’aimons pas vraiment le goût et que c’est trop difficile à digérer pour nos estomacs fragiles. Cependant, rien ne vous empêche d’en rajouter, au goût, si vous décidez de reproduire une recette!

P.S. si vous faites la recette, n’hésitez pas à me tagguer sur Instagram ou Facebook!

••• Donne 10 cigares au chou

••• Préparation : 30 minutes

••• Cuisson : 30 minutes

Ingrédients

  • 1 chou savoie
  • Facultatif : Fauxmage ou fromage râpé, au goût

Pour la farce :

  • Une dizaine de champignons blancs, nettoyés et hachés en très petits morceaux
  • 1 boîte de conserve de 19 oz de lentilles brunes, égouttées et rincées
  • 1/2 tasse de quinoa sec – donne environ 1 1/2 tasse de quinoa cuit
  • 1 tasse d’eau – pour la cuisson du quinoa
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe de sauce soya
  • 4 à 5 c. à soupe du mélange de sauce aux tomates (voir plus bas)
  • Une pincée d’herbes italiennes, au goût
  • Sel & poivre, au goût*

Pour la sauce aux tomates :

  • 1 boîte de conserve de 28 onces de tomates broyées
  • 1 c. à soupe de sauce chili
  • 1 c. à soupe de sauce soya
  • 1 pincée d’herbes italiennes, au goût
  • Sel & poivre, au goût*

Préparation

  1. Démarrer la cuisson du quinoa, selon les instructions sur l’emballage. (Pour ma part, j’utilise un cuiseur à riz et j’y met 1 portion de quinoa, pour 2 portions d’eau)
  2. Retirer délicatement les feuilles de chou pour éviter de les déchirer et bien les nettoyer.
  3. Dans une casserole d’eau bouillante, mettre quelques feuilles de chou à la fois et laisser cuire jusqu’à ce que le chou change de couleur pour un vert vif et intense.
  4. Réserver les feuilles de chou cuites.
  5. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients pour la sauce. Réserver.
  6. Dans un autre bol, mélanger tous les ingrédients pour la farce.
  7. Pour l’assemblage, il suffit de mettre environ 3 c. à soupe de farce dans une feuille de chou et de bien la rouler.
  8. Placer les cigares dans un plat en pyrex 9 » x 13 » et y étendre toute la sauce aux tomates.
  9. Enfourner pour 30 minutes. Pour un peu de fantaisie, vous pouvez faire gratiner du fromage sur le dessus!**
* J’aime bien mettre des herbes salées du Bas-du-Fleuve plutôt que du sel dans mes recettes; ça ajoute un petit plus de comfort food.
**Pour une version complètement végane de la recette, vous pouvez omettre le fromage ou utiliser un fauxmage.