Publié le Un commentaire

Mini cornets à l’érable végétaliens

photo entête recette

L’un de mes desserts préféré du temps des fêtes est définitivement les mini cornets à l’érable! En plus d’être « cute à l’os », les mini cornets à l’érable sont un heureux mélange de texture fondante, crémeuse et croquante! Et que dire de son goût sucré qui rappelle un peu celui du caramel à l’érable! Oh oui, c’est clairement mon favori!

image de textemini cornets à l'érable

Quand je suis devenue végane, j’ai eu le regret d’apprendre que la recette classique contenait, bien évidement du lait et du beurre, mais aussi des guimauves, qui elles, contiennent de la gélatine. Quelle tristesse de ne plus pouvoir déguster les délicieux mini cornets à l’érable de ma maman!

Alors pour remédier à la situation, j’ai mis la main à la pâte et j’ai tenté d’imaginer une recette en version végétalienne, sans compromettre le goût et la texture si adorée… et ce fut RÉUSSI! Alors sans plus attendre, voici ma recette de mini cornets à l’érable végétaliens!

La recette donnera environ 16 à 18 mini cornets. N’hésitez pas à la doubler, parce que ça part vite dans les party!
La recette prend environ 20 minutes à préparer. Prévoir au moins 1 heure de réfrigération par la suite.
mini cornets à l'érable

Ingrédients

Pour l’étape 1

  • 1/4 de tasse de beurre végétal (j’utilise le beurre Earth Balance)
  • 1/4 de tasse de sirop d’érable
  • 1/2 tasse de cassonade
  • 1/4 de tasse de crème végétalienne (j’utilise la crème de soya Belsoy)
  • 1/2 c. à thé d’essence d’érable
  • 1 tasse de mini guimauves végétaliennes* (j’utilise les guimauves Dandies)

*Si vous n’avez pas de mini guimauves sous la main, il suffit de couper les grosses guimauves en 4, pour que ce soit plus rapide à fondre.

Pour l’étape 2

  • 1/4 de tasse de crème végétalienne
  • 1 c. à thé d’agar agar en poudre
  • 16 à 18 mini cornets du commerce*

*Pour les mini cornets, je recommande d’utiliser ceux qui ont un fond plat, puisqu’il sera plus facile de les faire tenir debout et de verser la préparation à l’intérieur. Si vous préférez les cornets en forme de cône, c’est aussi possible de se procurer un support fait spécialement pour ça, afin de les stabiliser.

mini cornets à l'érable

Préparation

Étape 1

  1. Dans une casserole moyenne, mettre le beurre, le sirop d’érable, la cassonade et le premier quart de tasse de crème végétale.
  2. Porter à ébullition sur feu moyen-fort et réduire le feu quand la préparation commencera à faire des bouillons. Laisser mijoter à feu doux pendant 5-7 minutes, en brassant fréquemment et en gardant constamment un oeil sur la casserole (la préparation pourrait facilement déborder!)
  3. Ajouter les guimauves et l’essence d’érable. Brasser sans arrêt, jusqu’à ce que toutes les guimauves aient fondues.
  4. Retirer du feu et mettre de côté.

Étape 2

  1. Dans une autre petite casserole, mettre l’autre quart de crème végétalienne ainsi que l’agar agar. Mettre sur le feu et porter à ébullition, en fouettant constamment.
  2. Une fois en ébullition, laisser bouillir environ 30 secondes, sans arrêter de brasser.
  3. Verser la préparation de crème et agar agar dans le mélange à l’érable. Bien mélanger le tout pour donner une préparation homogène.
  4. Avec un batteur électrique, battre la préparation à moyenne intensité pendant environ 5 minutes. Cette étape permettra d’aérer la préparation et de la rendre moins « gélatineuse » une fois refroidie.
  5. Verser le mélange dans les mini cornets. (Je sais, ce n’est pas si évident! Vous pourriez utiliser une douille à pâtisserie, mais comme je n’en avais pas sous la main, j’ai utilisé 2 petites cuillères)
  6. Réfrigérer au moins 1 heure avant de déguster. Se conserve au réfrigérateur, dans un contenant fermé pour environ 5 jours.
  7. En extra : Vous pouvez aussi garnir vos mini cornets à l’érable de mini guimauves, pacanes, noix, pépites de chocolats, etc!

C’est prêt! Régalez-vous et retrouvez votre coeur d’enfant!!

Pssst…. Si tu teste la recette, n’hésite pas à me la partager via Facebook ou Instagram!

mini cornets à l'érable
Publié le Laisser un commentaire

Sauce à spaghetti végé aux boulettes d’aubergine

Ce que je préfère de l’automne : LA BOUFFE! J’adoooore me faire des après-midi popotte (seule, en famille ou entre ami.e.s.) et faire mijoter mes plats. Ça sent bon dans la maison et c’est rassembleur. Aujourd’hui, je te partage ma recette de sauce à spaghetti végé aux boulettes d’aubergine.

Aussi, je tiens à préciser que par préférence personnelle, j’aime bien passer tous mes légumes rapidement dans mon robot culinaire pour les réduire en petits morceaux, plutôt que de les couper en dés. Je préfère la texture que ça donne à ma sauce et aussi, c’est pas mal plus rapide! Mais vas-y avec ce que toi tu préfères et surtout, amuse-toi à le faire!

Pour les boulettes à l’aubergine, elles sont facultatives à la recette, mais elles valent la peine de l’essayer! Elles sont simplement délicieuses et s’accompagnent à merveille avec la sauce. Elles pourraient tout aussi bien être cuisinées et dégustées dans une autre recette : par exemple, un sandwich grec dans un pain pita ou bien dans un bol d’abondance!

Ingrédients

Pour la sauce

  • 796 ml (1 conserve) de tomates broyées
  • 156 ml (1 petite conserve) de pâte de tomates
  • 680 ml (1 bouteille) de coulis de tomates
  • 680 ml d’eau (remplir la bouteille de coulis de tomates une fois qu’elle sera vidée dans la recette. Cette étape permettra aussi de rincer la bouteille, sans gaspiller une seule goutte de coulis)
  • 1 tasse de PVT (protéine végétale texturée)
  • Huile d’olive pour la cuisson
  • 2-3 tomates séchées dans l’huile, coupées en fines lanières
  • 1-2 gousse.s d’ail*
  • 1 oignon
  • 1 zucchini de grosseur moyenne
  • 3 branches de céleri
  • 4 carottes de grosseur moyenne
  • 1 poivron (vert, jaune, rouge : celui que tu préfères!)
  • 1 barquette de champignons*
  • 1 c. à soupe de sauce chili
  • 1 c. à soupe de sauce soja
  • 1 c. à soupe de sauce HP
  • 1 c. à soupe d‘épices à marinade, à mettre dans un sachet ou une boule pour le thé
  • 1 pincée de piments broyés
  • 1 c. à soupe de basilic séché (ou frais)
  • 2 c. à soupe d’herbes italiennes
  • 4 c. à soupe de cassonade
  • 1 c. à soupe de vinaigre blanc

Pour les boulettes d’aubergine

  • 1 aubergine de grosseur moyenne, coupée en 2 sur le sens de la longueur
  • 1 oignon, coupé en 4
  • Huile d’olive, pour la cuisson
  • 1 c. à soupe de tahini
  • 1/4 de tasse de chapelure de pain végétalienne
  • Environ 1 tasse de farine de pois chiche
  • 1 poignée de basilic frais (ou 1 c. à soupe de basilic séché)
  • Sel & poivre, au goût
  • 2 tomates séchées dans l’huile (facultatif)
  • 1/4 de tasse d’artichauts marinés (facultatif)
*Pour les gousses d’ail : Vous le savez, je ne suis pas très fanatique de l’ail. En fait, on ne le digère pas du tout à la maison. Personnellement, je n’en mets jamais dans mes recettes, mais si c’est une saveur que vous aimez, rien ne vous empêche d’en rajouter.
*Pour les champignons, si achetés en vrac : une barquette correspond à 227g ou environ 10-12 champignons moyens.
*Pour le sel, j’aime bien utiliser les herbes salées du Bas-du-Fleuve pour ce genre de plat mijoté. Les herbes salées sont un mélange bien québécois, de légumes, d’herbes et de sel. Bien qu’ils soit originaires du Bas-du-Fleuve, il est très facile de trouver les herbes salées dans n’importe quelle épicerie, partout au Québec.

Préparation

Pour la sauce à spaghetti

  1. Dans une grande casserole, verser un filet d’huile et faire dorer les oignons feu moyen pendant quelques instants
  2. Ajouter les tomates séchées dans l’huile et laisser cuire environ 2 minutes
  3. Ajouter tous les autres légumes et bien mélanger. Cuire environ 4-5 minutes
  4. Ajouter le reste des ingrédients, sauf la cassonade et le vinaigre
  5. Porter à ébullition à feu moyen fort, puis réduire le feu à doux
  6. Laisser mijoter pendant 2 à 3 heures, jusqu’à ce que la sauce ait réduit et ait épaissie. Mélanger une fois de temps en temps
  7. Retirer la boule à thé (avec les épices à marinade) et ajouter la cassonade ainsi que le vinaigre. Bien mélanger
  8. Si vous choisissez de faire les boulettes, c’est à ce moment que vous pouvez les ajouter à la sauce et laisser le tout mijoter 30 minutes. Attention, une fois qu’elles sont dans la sauce, il est préférable de la mélanger délicatement. Si ce n’est pas le cas, la sauce est prête à être dégustée sans boulettes et à être empotée!

Pour les boulettes d’aubergine

  1. Préchauffer le four à 400 °F (200 °C). Sur une plaque de cuisson, recouverte d’un tapis en silicone, mettre l’aubergine et l’oignon. Enduire d’un filet d’huile d’olive, saler et poivrer
  2. Quand le four est chaud, mettre l’aubergine et l’oignon au four pour 1h. Retourner après 30 minutes de cuisson
  3. Sortir du four et laisser refroidir un bon moment avant de manipuler
  4. Dans le socle du robot culinaire, ajouter la chair de l’aubergine (la peau devrait s’enlever assez facilement suite à son passage au four) et l’oignon
  5. Réduire en purée. Ensuite, ajouter le tahini, le basilic, les tomates séchées et les artichauts, si désiré, et remettre le robot culinaire en action pendant 5 à 10 secondes
  6. Ajouter le reste des ingrédients. Pour la farine de pois chiche, je vous suggère d’y aller graduellement ; selon la grosseur de votre aubergine, il se pourrait que ayez besoin d’en mettre un peu plus ou un peu moins. L’idée, c’est d’avoir une consistance assez ferme pour y former des boulettes.
  7. Quand la préparation est prête, verser une bonne quantité d’huile dans le fond d’une poêle, afin d’en recouvrir le fond. Je vous suggère de ne pas allumer le rond immédiatement. Former les boulettes et les déposer dans la poêle, en laissant un espace pour ne pas qu’elles collent. Si votre poêle est trop petite, faites cette étape en 2 ou 3 fois. Vous pouvez les faire de la grosseur de boulettes désirée; pour ma part, j’ai environ une vingtaine de boulettes moyennes.
  8. Démarrer le feu à intensité moyennement forte et faire cuire les boulettes. Ils faut les retourner souvent pour qu’elles soient bien grillées de chaque côté et qu’elles forment une croûte pour qu’elles se tiennent plus facilement.
  9. Une fois que toutes les boulettes sont prêtes, vous pouvez les déposer dans votre sauce à spaghetti ou les déguster autrement.

C’est tout! Ça peut sembler compliqué, mais en réalité c’est juste qu’il faut plusieurs ingrédients. Promis juré, le mélange de tous ces ingrédients te donnera un résultat sublime et cette recette deviendra ta favorite! 😉 En plus, c’est le genre de recette que l’on fait en grande quantité pour conserver longtemps, alors c’est gagnant-gagnant.

J’espère que tu l’aimeras! N’hésite pas à la prendre en photo et m’identifier dessus, que ce soit sur Instagram ou Facebook!

Publié le Laisser un commentaire

Mac’n’Cheese vegan au brocoli

Lors d’un midi de quarantaine ce printemps, j’ai eu envie de préparer un dîner rapide et sans tracas : j’ai alors commencé à mélanger un peu de tous les ingrédients listés ci-bas et ça a donné ce délicieux Mac’n’Cheese vegan au brocoli! Bon, j’ai quand même peaufiner ma recette par la suite, mais maintenant que je la trouve bien de mon goût : la voici, la voilà!J’espère vous l’aimerez et que vous apprécierez sa facilité et sa rapidité de préparation!

Ingrédients :

  • 1 tasse de pâtes au choix, non cuites (prenez ce que vous avez déjà dans la garde-manger!)
  • 1 tasse de brocolis, coupés en fleurons et en dés*

*Le pied de brocoli est comestible et est même délicieux! Il suffit d’éplucher la pelure coriace du pied de brocoli et de le couper en morceaux; ensuite, on le cuisine de la même façon que les fleurons ou on le mange cru!

Pour la sauce :

  • 2 c. à soupe de beurre végétal ou margarine
  • 2 c. à soupe de farine
  • 1 tasse de bouillon de légumes
  • 1 tasse de lait végétal, non sucré et nature, au choix
  • ½ tasse de levure alimentaire
  • 2 c. à soupe de fécule de tapioca, délayées dans un peu d’eau froide
  • ¼ c. à thé de curcuma en poudre
  • Sel & poivre, au goût
  • ½ tasse de fauxmage râpé au choix (en autant que ce soit un fauxmage qui fonde bien. Pour ma part, j’utilise toujours le bloc à gratiner Gusta Italiano, car c’est mon préféré)

Préparation :

  1. Faire cuire les pâtes dans une grande casserole d’eau bouillante, en suivant les indications sur l’emballage (ou en fonction du type de pâtes, si achetées en vrac).
  2. Ajouter le brocoli directement dans la même casserole que les pâtes, lorsqu’il leur restera 5 minutes de cuisson.
  3. Égoutter les pâtes et le brocoli et réserver.
  4. Ensuite, commencer la préparation de la sauce : dans une autre casserole, faire fondre le beurre (ou la margarine) à feu moyen-vif. Lorsque celui-ci aura complètement fondu, ajouter la farine et fouetter sans arrêt pour défaire tous les grumeaux.
  5. Ajouter tranquillement le liquide (ça peut être le lait ou le bouillon de légumes en premier, ça ne change rien au final 😉), petit à petit, toujours en fouettant constamment.
  6. Lorsque le liquide sera complètement incorporé, porter le mélange à ébullition et baisser le feu. Laisser mijoter 4 ou 5 minutes, en brassant régulièrement. Cette étape devrait permettre à la sauce d’épaissir un peu plus.
  7. Ajouter le reste des ingrédients pour la sauce : la levure alimentaire, la fécule de tapioca, le curcuma en poudre, le sel & poivre et le fauxmage râpé. Bien mélanger le tout pour permettre aux ingrédients de s’incorporer et au fauxmage de fondre.
  8. Ajouter les pâtes et le brocoli et bien mélanger une dernière fois pour tout enrober les pâtes.
  9. C’est prêt, vous pouvez servir et déguster! 👍